Aide aux élèves

Plusieurs dispositifs sont mis en place à l'école St Jean:

 

APC ( Activités pédagogiques complémentaires ):

Le décret du 24 janvier 2013 a abrogé les dispositions relatives à l'aide personnalisée. Les activités pédagogiques complémentaires (APC) s'ajoutent aux 24 heures hebdomadaires d'enseignement sur le temps scolaire. Elles sont organisées par les enseignants et mises en œuvre sous leur responsabilité. Elles sont entièrement gratuites et en aucun cas obligatoires.

Les activités pédagogiques complémentaires se déclinent sous plusieurs formes :

  • une aide aux élèves rencontrant des difficultés ponctuelles dans leurs apprentissages

  • une aide aux devoirs, notamment en méthodologie

  • une mise en oeuvre d'actions en lien avec le projet d'école   

                   

L'école Saint Jean a fait le choix d'apporter une aide aux devoirs aux élèves. C'est pourquoi,  tous les jours, l'étude de 16h45 à 17h30 est encadrée par une enseignante et une ASEM.

ASH (Adaptation de la Scolarisation aux élèves porteurs de Handicap):

Les enfants en difficulté scolaires sont pris en charge ponctuellement par une enseignante spécialisée, Sandrine Loup.

Sandrine est nommée en tant qu’enseignante ASH sur 4 écoles, dont l’école St Jean.

Sandrine a trois missions : 

  • Prévenir: identifier et accompagner les enfants qui pourraient avoir besoin d'aide, notamment en cycle 2 avec l'apprentissage de la lecture.

  • Remédier: proposer des outils méthodologiques, donner du sens aux apprentissages.

  • Accompagner: elle est personne ressource pour l'équipe enseignante. A la demande des enseignantes, elle évalue les élèves qui rencontrent des difficultés et peut recevoir ces derniers en petits groupes, pour travailler selon des objectifs pédagogiques clairement énoncés. Les parents de l'enfant sont informés du projet et des progrès de leur enfant.

 
 

AESH (Accompagnant des élèves en situation de handicap) :

Une AESH est une personne recrutée pour aider à la scolarisation d'enfant, porteurs de handicaps. Cette aide est possible si un handicap a été au préalable reconnu chez un enfant, par la MDPH (maison départementale des personnes handicapées). Le handicap n’est pas nécessairement physique ; il peut être comportemental ou intellectuel.


Les missions des AESH se déclinent majoritairement en interventions dans la classe, définies en concertation avec l’enseignant, en aide à la manipulation du matériel scolaire et au développement de l’autonomie de l’élève handicapé ou encore à la médiation de la communication entre cet élève et son entourage.

Les réunions d'équipe éducative:

  • Elles ont pour objet de réunir ponctuellement les parents de l'enfant, les acteurs scolaires (l'enseignante de l'enfant, le chef d'établissement, l'AESH le cas échéant, parfois l'enseignant spécialisé ASH) et les partenaires de soin (orthophoniste, psychomotricien(ne), psychologue, etc.) afin de faire le point sur les progrès et les difficultés de l'enfant.

  • L'objectif est de travailler en partenariat, afin d'aider au mieux l'enfant et sa famille, dans la limite de ce qui est possible dans le cadre ordinaire scolaire en termes de temps, de moyens, de compétences.